Evénements

27 janvier 2021

L'ombre de la main

Les 27 et 28 janvier 2021 à 9h30. Les 27 et 28 janvier 2021 à 10h30. Les 27 et 28 janvier 2021 à 15h30
Prix : de 5 à 8€
Ce spectacle se présente sous la forme d’une série de Haikus visuels et sonores, sans texte. La narration se fait par touches, en douceur. Dans ce projet la part de la nature est importante. Les éléments, les végétaux, les animaux sont la présence du monde. Une fois l’ombre reconnue par l’enfant, elle se transforme, devient autre, emmène ailleurs.

LES PARENTS TERRIBLES

LES PARENTS TERRIBLES (2020)
Jusqu'au 30 janvier 2021
Prix : 39/35/24/12€
Un décor qui joue et vient incarner le désordre d’une bourgeoisie décadente et égoïste, une mise en scène projetée à la fin des années 60, une comédie dramatique à perdre haleine.

HOW DEEP IS YOUR USAGE DE L'ART ? (NATURE MORTE)

HOW DEEP IS YOUR USAGE DE L'ART ? (NATURE MORTE)  (2019)
Le 27 janvier 2021 à 20h. Le 28 janvier 2021 à 19h
Prix : Non communiqué.
Que faisons-nous des films que nous voyons, des livres que nous lisons, des musiques que nous écoutons ? Comment imprègnent-ils nos vies, nos corps, et nos esprits ? Dix ans après Que faire ? (le Retour), Benoît Lambert, Antoine Franchet et Jean-Charles Massera, nous invitent à un spectacle rêveur et facétieux qui se fabrique sous nos yeux.

BERENGERE KRIEF : Amour Réserver

BERENGERE KRIEF : Amour (2020)
Le 27 janvier 2021 à 20h30
Joué-lès-Tours
Espace malraux
Prix : 33€
Comme son nom l'indique ce spectacle va parler essentiellement... d'amour. AAAAAAAH L'amour ! Oui ça peut faire tarte dit comme ça, mais moi ça me fascine ! C'est mon sujet préféré ! Sa beauté, ses interrogations... Du coup de foudre à la tempête des sentiments, comment passe-t-on des papillons dans le ventre au bourdon dans la tête ?

Bérangère Krief : Amour

Bérangère Krief : Amour (2020)
Le 27 janvier 2021 à 20h30
Joué-lès-Tours
Espace malraux
Prix : de 30 à 36€
Comme son nom l'indique ce spectacle va parler… d'amour. Sa beauté, ses interrogations... Du coup de foudre à la tempête des sentiments, comment passe-t-on des papillons dans le ventre au bourdon dans la tête? Peut-on se faire des films et se prendre des vents en série ? Pourquoi quand on donne son cœur on finit par se prendre la tête ?

Articles

Il était une fois Jean-Marie Bigard, à Bourges

Il était une fois Jean-Marie Bigard, à Bourges Avec lui, c'est simple : soit on l'aime, soit on le déteste, mais, force est de constater, que Jean-Marie Bigard ne laisse personne indifférent.

Auteur : Alexis SCHUFT

Publié le 10/02/2020