concerts

JAHNERATION + KORIASS

JAHNERATION + KORIASS (2020)
Entre new roots et sons californiens, Jahneration a créé un new reggae branché sur leurs racines rock et hip hop. Une musique généreuse et festive qu’ils ont peaufinée lors de plus de 250 concerts de petites salles en grands festivals, et qui a déjà engrangée 33 millions de vues sur YouTube. Suivi du rappeur québécois Koriass.

JAHNERATION (FRANCE / REGGAE – HIP HOP)

Entre new roots et sons californiens, Jahneration a créé un new reggae branché sur leurs racines rock et hip hop. Une musique généreuse et festive qu’ils ont peaufinée lors de plus de 250 concerts de petites salles en grands festivals, et qui a déjà engrangée 33 millions de vues sur YouTube. Ils ont constitué un groupe solide, appris le patois jamaïcain, collectionné les riddims, et même enregistré au mythique studio Tuff Gong de Kingston. En 2011, leur clip « Me Nah Fed Up » avec Naâman est devenu viral sur la toile. Comme leurs Mic Sessions et ses invités surprise comme Demi Portion ou Dub Inc.

Après Jahneration (2016) premier album remarqué, ils sortent aujourd’hui Stuck In The Middle gorgé de sons organiques, d’instrumentaux imparables et de collaborations cinq étoiles. Manu Chao, sur «Melody » morceau down tempo dont la guitare alanguie rappelle les musiques latino-américaines qui lui sont chères. Le rappeur québécois Koriass sur « Fomo » ou encore Alborosie, star du Reggae italien sur « Act Like You Talk ».

Stuck In The Middle évoque leur dualité… « Cette impression d’être coincé entre deux périodes, deux univers, l’enfance et l’âge adulte, le reggae et nos racines rock et hip hop, nos envies d’introspection et notre volonté de revendication… » Jahneration se fait le haut parleur d’une génération perdue entre différentes identités… Un album thérapeutique à tester d’urgence !

KORIASS (QUÉBEC / HIP-HOP)

Fasciné par le rap dès l’adolescence, Koriass n’a pas atteint la majorité lorsqu’il fait ses débuts sur scène. Repêché en 2008 par les Disques 7ième Ciel, il se consacre dès lors à la production de son premier véritable album, Les racines dans le béton, suivi par Petites Victoires (2011), figurant au palmarès des meilleurs vendeurs canadiens à sa sortie. De retour en force en novembre 2013, Koriass présente Rue des Saules, qui démontre avec justesse l’étendue de son talent et lui permettant de rafler le Félix de de l’album Hip-Hop de l’année à l’automne 2014.   À la fin 2015, le rappeur lance sans avertissement un EP numérique de 5 titres – Petit Love – en guise de préambule à l’album Love Suprême, qui paraîtra en février de l’année suivante. Love Suprême lui permettra d’ajouter de nombreux prix et nominations à sa feuille de route, alors qu’il reçoit le Félix de l’album Hip-Hop de l’année à L’ADISQ – en plus d’y cumuler 8 nominations pour le disque et le spectacle – le prix de l’Artiste de l’année au GAMIQ ainsi qu’une nomination aux JUNO Awards dans la catégorie Album francophone de l’année.

Considéré comme l’un des chefs de file du rap québécois, Koriass sera le premier rappeur à obtenir une nomination dans la prestigieuse catégorie de l’Interprète masculin de l’année au Gala de l’ADISQ 2017. À l’automne 2018, Koriass revient en force avec La Nuit des Longs Couteaux, un nouvel album toujours aussi puissant alliant les mélodies recherchées aux propos cinglants qui le caractérisent, lancé sur les planches de l’Impérial Bell à Québec et du MTELUS à Montréal.

Publié le 05/02/2020


Mots clés :