3359751d9a2947cc65c661af1df1d841a96e115e
2323aed48bc5bb1449be1ec1b5f1e100ed4aa0ad
Fermer
Loisir

Bel Eté en Centre Val-de-Loire : Les 10 merveilles du patrimoine du Centre-Val de Loire !

47c390b1203bd5a6abfa7867a9c493b3ca8e2815
Des Châteaux de la Loire aux Cathédrales, le Centre-Val de Loire a vécu de nombreux temps forts de l'histoire dont elle garde des traces mises en valeur dans son patrimoine architectural. Pour preuve ces 10 témoins prestigieux du patrimoine à visiter cet été !


Le château de Chambord
Probablement le plus emblématique de ces édifices, le château de Chambord, qui vient de fêter son 500ème anniversaire, doit sa réputation autant à la démarche de son instigateur, François Ier, qu'à l'implication de Léonard De Vinci, invité en France par le souverain, et notamment architecte auprès de la cour. Parmi son héritage, le plan du château en croix grecque et le singulier escalier à double vis qui trône en son centre, permettant une circulation ingénieuse des hôtes jamais obligés de se croiser. Cinq niveaux habitables et de vastes espaces permettent une circulation agréable dans un édifice admirablement préservé et restauré, de la chapelle étonnamment situé dans la partie occidentale jusqu'aux plafonds et chapiteaux ouvragés (et sculptés de nombreuses salamandres symbole de François Ier), en passant par la terrasse percée de cheminée et surmontée de la tour lanterne qui offre une vue inégalable sur le parc alentour, sur les boucles du canal du Cosson et les jardins à  la française récemment reconstitués. Outre le château et ses mille trésors, le parc permet aussi aux visiteurs de partir à la découverte de la faune locale au fil d'une visite nature, d'aller écouter en automne le brame du cerf ou invite à découvrir ses chemins au rythme d'une bicyclette.

Château, 41250 Chambord. 14.5/12€. 02 54 50 40 00. chambord.org

Le château du Clos Lucé
800 ans d'histoire se découvrent au Château du Clos Lucé. Si la batisse a été occupé par de nombreux hôtes prestigieux, parmi lesquelles la famille d'Amboise et Anne de Bretagne, Léonard De Vinci est sans conteste la personnalité la plus marquante a avoir séjourné entre ces murs. Né en Toscane, le peintre a vécu les 4 dernières années de sa vie au Clos Lucé, sur la demande du roi de France de l'époque, François 1er. Grand admirateur de son talent, il le nomme en ces temps « Premier peintre, ingénieur et architecte du Roi ». Quittant son Italie natale, De Vinci a entrepris de nombreux projets pour le Roi avant de s'éteindre dans sa chambre en 1519. La modeste chapelle Saint-Hubert, très représentative d'un gothique flamboyant, accueille les restes présumés de ce maître absolu. Au sein du château, de nombreux événements sont proposés au public dont actuellement une exposition autour d'une œuvre non achevée de De Vinci : Le Saint Jérôme.

2 rue du Clos Lucé. Amboise. 15.5/13.5€. 02 47 57 00 73. vinci-closluce.com

Le château de Villandry
Villandry, c'est une jolie forme de mariage qui est célébré : celui d'un bâtiment historique et d'une nature célébrée au fil de jardins magnifiques, entretenus avec soin et composant une mosaïque savante d'espèces, de couleurs et de senteurs. Appuyé sur un bâtiment médiéval, le château de Colombiers (la paix du même nom y fût signée en 1189 entre Henri II Plantagenêt et le souverain français Philippe Auguste), Villandry est l'un des derniers édifices du genre, achevé en 1536 par Jean Le Breton son propriétaire, c'est moins le château, témoin d'aménagements divers au gré de ses habitants et incarnation d'élans architecturaux plus modernes que ses jardins qui font aujourd'hui la renommée du lieu. Des neuf carrés d'un vaste potager renouvelé selon les saisons jusqu'aux jardins d'amour visibles depuis les fenêtres de l'édifice en passant par le jardin d'eau, les chambres du soleil, des nuages ou des enfants... sur quatre niveaux et six hectares, une nature célébrée et entretenue y offre une parenthèse rafraîchissante et unique dans le panorama des châteaux de la Loire. 

3 rue Principale. 37510 Villandry. 02 47 50 02 09. chateauvillandry.fr

Cathédrale de Chartres
Haut lieu du pèlerinage chrétien, la Cathédrale de Chartres a été fondé, il y a 800 ans, dans un but de dévotion totale à la Vierge Marie. Connu du monde entier, plus de 180 000 pèlerins franchissent les portes de ce lieu sacré accueillant de nombreux événements dont des concerts. Parmi les objets sacrés se trouvant dans la Cathédrale, la Voile de la Vierge qui aurait été porté par Marie le jour de la naissance du Christ. La Sainte est très représentée et certains ornements sont très connus comme le Notre-Dame du Pilier par exemple. En dehors des événements ponctuels, le lieu donne des messes et est également une paroisse.  

16 Cloitre Notre Dame. Chartres. 5/4€. 02 37 21 59 08. cathedrale-chartres.com

Le château de Chenonceau
Le château de Chenonceau doit autant sa renommée à son architecture. Enjambant le cours du Cher, qu'il surplombe à travers deux grandes galeries, le château doit aussi son surnom de « château des dames » aux illustres propriétaires qui s'y sont succédées. De Katherine Briçonnet ou Diane de Poitiers à madame Dupin ou Marguerite Wilson en passant par Catherine de Médicis, Louise de Lorraine ou encore la duchesse de Mercoeur. Toutes participeront aux aménagements successifs du château qui entre quelques périodes d'abandon retrouve une gloire jamais tout à fait fanée. Entre la Tour des Marques, ultime vestige du château médiéval et la tombe de madame Dupin érigé dans le bois de l'autre côté du Cher, le logis Renaissance de format carré se prolonge au-dessus du cours d'eau au dessus de cinq arches qui donnent à l'édifice sa silhouette singulière. A l'intérieur, presque chaque pièce depuis les anciennes cuisines jusqu'à la chapelle sauvée à la Révolution, en passant par le cabinet des estampes ou la chambre de Louise de Lorraine reflète un épisode historique ou un morceau de la vie de ses habitants. Outre l'édifice, il ne faut pas manquer non plus les jardins : celui de Catherine de Médicis, plus modeste et intime ou celui plus vaste et aéré Diane de Poitiers, chacun d'un côté du château sur les bords de la rivière. Le parc invite également à la flânerie le long de la grande allée de platanes ou pour découvrir le labyrinthe d'ifs. 

37150 Chenonceau. 19/15.5/15/12€/Gratuit. 0820 20 90 90. Chenonceau.com

La Maison Picassiette (Chartres)
Parmi les lieux insolites de la région, la maison Picassiette est incontournable. Un français du nom de Raymond Isidor achète, un jour, un terrain dans les années 20 afin d'y construire une maison. Venant d'une famille très pauvre, il n'imagine pas un seul instant à quel point cette simple maison va bouleverser sa vie. Très inventif, l'homme va récupérer un nombre très important de verres et de faience lors de ses promenades pour totalement transformer son lieu de vie. Là commence l'aventure de la Maison Picassiette. Une aventure qui amènera Picasso à se rendre sur les lieux et à la Maison de finir classée Monument Historique puis Patrimoine du 21ème siècle. De la maison principale aux extérieurs, 29 000 heures de travail sont à découvrir en la visitant.

22 rue du Repos. Chartres. 6.5/3€. 02 37 34 10 78. maisonpicassiette.jimdo.com

Le château de Blois
Exemple rare de l'évolution de l'architecture au fil des siècles, ses murs témoignent des grandes périodes de l'histoire française, de la puissance des comtes de Blois au Moyen-Âge jusqu'à l'assassinat du duc de Guise. Dès le VIème siècle le site du château, éperon rocheux dominant la Loire, est occupé. Au IXème siècle, les Comtes de Blois érigent une forteresse qui ne cessera d'être modifiée au cours de siècles suivants. De cette époque, ne subsistent que quelques vestiges de remparts, la tour « du foix » et la superbe salle des Etats Généraux, vaste pièce séparée en deux nefs jumelles par une série de colonnes. Plus ancienne salle du genre en France, elle doit son nom à la convocation par Henri III d et e deux sessions des états généraux (1576 et 1588) alors qu'ils tente d'éviter l'embrasement du royaume du fait des Guerres de Religion. François Ier laissera aussi sa trace dans le château en faisant réaménager l'aile nord du château au fil de quatre étapes de travaux jusqu'en 1524. L'aile arbore une incontestable influence italienne avec les loggias (inspirées par celles du Vatican), l'escalier à vis et ses pilastres, sans compter les salamandres de François Ier. Catherine de Médicis puis François II, Charles IX et Henri III y logeront aux premier et deuxième étages. Le Duc de Guise y sera assassiné le 23 décembre 1588 alors que le roi tente de rétablir son autorité contestée. 

6 Place du Château. Blois. 12/6.5€. 02 54 90 33 31. chateaudeblois.fr

Palais Jacques Coeur
Dans la liste des personnalités du patrimoine des Centre Val de Loire, tous ne sont pas nécessairement des rois et des princes. Jacques Coeur, marchand à la tête d'un vaste réseau de comptoirs, en est le parfait exemple. Proche ami du Roi Charles VII, il est fait argentier et noble par ce dernier, et finit par devenir un de ses plus fidèles amis. Arrêté car cristallisant des jalousies, il s'évadera de prison puis mourra quelques années après. Le Palais Jacques Coeur a eu plusieurs vies : D’Hôtel de Ville à siège des tribunaux, l'écrin abrite désormais le Palais Justice de la ville de Bourges.

10Bis Rue Jacques Coeur. Bourges. 8€. 02 48 24 79 42. palais-jacques-coeur.fr

Le château royal d'Amboise
Surplombant la ville et les méandres paresseux de la Loire, le château royal d'Amboise se dresse sur un site occupé depuis la préhistoire. C'est sous le règne de Charles VIII que le château connaît ses plus grands transformations avec l'édification des deux tours cavalières, de la chapelle Saint-Hubert, l'aménagement des jardins sur la terrasse et l'aile qui porte le nom du souverain et accueille les logis du roi et de la reine. Comme d'autres, il sera agrandi et aménagé avec le venue de nouveaux propriétaires mais perd de son importance quand François Ier lui préfère les demeures royales de Blois ou Chambord. Le promenoir des gardes et la terrasse offrent un panorama sans égal sur le lit de la Loire et la ville en contrebas et la rampe cavalière fait figure de remarquable curiosité pour le visiteur moderne. Les salles du château, quant à elles, reconstituent les époques qui ont fait sa gloire, de la salle des Etats qui accueillait le conseil du roi jusqu'aux chambres ou aux espaces dévolus aux gardes.

Montée de l'Emir Abd el Kader. Amboise. 18/16.1/13.7/13.5/11.6/9.2€. 02 47 57 52 23. chateau-amboise.com

Forteresse de Chaumont-sur-Loire
Cette forteresse, datant d'il y a plus de 1000 ans, a connu de nombreuses péripéties. Bâtie pour surveiller les comtés de Blois et d'Anjou, elle fut rasé par Louis XI par vengeance envers Pierre 1er d'Amboise, dont la famille était propriétaire. Il n'a pas été le seul à y habiter : La reine de France Catherine de Médicis et la célèbre comtesse Diane de Poitiers y ont séjourné entre autres. Construit bien après la forteresse (en 1880), son parc historique et son cimetière des chiens valent clairement le coup d’œil. Ces tombes conservent pour la plupart des épitaphes gravées par la Princesse de Broglie, compagne du Prince Henri-Amédée de Broglie dont on doit la création de ce parc.

478 Le Château. Chaumont-sur-Loire. 02 54 20 99 22. 19/12/6€. domaine-chaumont.fr.

Publié le 01/08/2022 Auteur : Alexis Schuft


Mots clés :