théâtre

LE CLAN DES DIVORCEES

Réserver
LE CLAN DES DIVORCEES (2017)
Stéphanie d'Humily de Malanpry, une bourgeoise qui vient de quitter un berger ardéchois part s'installer à Paris. Pour vivre dans son grand appartement elle cherche 2 colocataires, qu'elle va trouver sous les traits de deux autres femmes divorcées : Mary Bybowl, anglaise un peu délurée qui vient de quitter un homme de plus et Brigitte qui divorce.

Ces trois femmes aux caractères et statuts sociaux différents vont traverser cette épreuve en se soutenant mutuellement. 

Le clan des divorcées : rire et bonheur à tous les coups 

Créé il y a plus de 10 ans, Le clan des divorcées, comédie d´Alil Vardar, suscite toujours le même engouement auprès du public et de la critique. En 2009, le spectacle a fait l´objet d´une diffusion à la télé et a battu des records : 80 diffusions en 4 ans ! La belle aventure ne s´arrête pas là puisque Le clan des divorcées a été adapté en série en 2012. Des textes incisifs et drôles, des comédiens au jeu impeccable et des situations cocasses, voilà les raisons de ce succès ! 

Du côté de la presse, les critiques sont élogieuses. Le texte brillant et bien enlevé, selon Marianne, fait vivre aux spectateurs 1h30 de fous rires nous dit le Figaro Magazine. Le Parisien salue des formules percutantes et une interprétation cocasse. Il faut dire que le couple et la famille sont les sujets de prédilection d´Alil Vardar qui sait les traiter avec un humour mordant. 

Arrivé tout droit de Belgique, Alil Vardar s´est d´abord distingué avec le duo d´humour les Fous Alliés. On le connaît également pour ses pièces 10 ans de mariage ou Le temps des fonctionnaires. Cette dernière pièce était destinée tout particulièrement à l´humoriste Chantal Ladesou. En 2014, Alil Vardar revient avec Familles recomposées. Pour Le Clan des divorcées, l'auteur a reçu le grand prix du Printemps de rire à Toulouse. La mise en scène enlevée de Enver Recepovic a quant à elle bénéficié de l´œil avisé de Pascal Légitimus, du célèbre trio comique Les Inconnus. 

Collaboration artistique : Pascal Legitimus.

Publié le 28/11/2017